Allaitement et eczéma

En ouvrant ma boite mail ce matin, je tombe sur la newsletter d’Infobébés ( oui parce que, que tu le veuilles ou pas, quand t’es en mode Potatoes, t’es facilement repérable, alors quand tu accouches, ben c’est ta boite mail qui fait la tronche …^^)

« Alaitement et Eczéma »

Ca tombe plutôt bien, c’est le sujet du moment ! Contre toute attente (aucun antécédent familial), Pti prince fait de l’eczéma. Mon pauvre pti bouchon a une belle plaque d’eczéma atopique sur le torse.

L’eczéma, je ne connaissais pas, mais bien forcée de me renseigner, je me suis empressée d’ouvrir le lien d’Allobébés ce matin …

Allaitement et Eczéma (source: Infobébés)

Eh bien non, le lait maternel ne protège pas les bébés contre l’eczéma. D’après une récente étude internationale, il n’y aurait aucune preuve scientifique de cette allégation.

Pour aboutir à une telle conclusion, des chercheurs britanniques ont suivi pendant 10 ans plus de 51 000 enfants, âgés de 8 à 12 ans, à travers le monde entier. Quel que soit le pays concerné, le constat est identique : allaiter son enfant ne le protège pas contre l’eczéma infantile.

Plus surprenant encore : prolonger l’allaitement au-delà de 4 mois augmenterait, au contraire, le risque de développer la maladie.

Source : British Journal of Dermatology

 

Mouais … bof quand même hein ?? Moi qui aime tellement allaiter, et qui imaginais un bel allaitement long pour mon Pti prince …. Mais je suis sur la réserve. Déjà parce que les études incluant le lait maternel ils nous en font toutes les 3 semaines et qu’à chaque fois les tétons résistants en prennent pour leur grade, et puis parce que mon super-pédiatre est le meilleur coach en allaitement long que je connaisse !!

L’eczéma du Pti prince n’est pas encore trop prononcé. C’est sa première grosse poussée, à voir s’il y en a des régulières. Hydratation est le mot d’ordre, et le coton notre meilleur allié. J’ai aussi entendu parler de restrictions sur les aliments allergènes … A 4 mois, ce n’est pas encore d’actualité, nous verrons ça en temps voulu.

Mais si des combattant(e)s de l’eczéma passe par là … les conseils seront les bienvenus !

Publicités

12 commentaires sur « Allaitement et eczéma »

  1. J’en suis, et à double titre.!
    De l’eczéma j’en ai depuis mes 8 mois, et pourtant ma maman ne m’a allaitée que 2 mois (donc rien à voir). Je me bats avec ça depuis tout ce temps, il y a eu du mieux après l’adolescence et encore du mieux après ma grossesse. Pour ma part j’ai à la fois un eczéma de contact et un eczéma atopique (très psychosomatique et essentiellement lié au stress).
    Mon Poulpe-nain aussi souffre d’eczéma, depuis un an. Là il est en pleine poussée, c’est l’horreur.
    Mes petits trucs: il y a 2 périodes dans une poussée d’eczéma, la période d’inflamation et la période « sèche ». Pendant la première période, il n’y a pas grand chose à faire, si ce n’est attendre et prendre de l’homéopathie. Je te déconseille les anti-histaminiques (de toutes façons ton ptit Prince est trop petit pour l’instant) car ils peuvent avoir l’effet inverse sur les enfants (une chance sur 2). Eventuellement, une pommade à la cortisone sur de petites zones peut faire l’affaire.
    Pendant la période sèche, il faut hydrater, hydrater, hydrater. Pour ça les produits de la Roche Posay sont top, mais chers et pas remboursés. Mais y’a rien de mieux….
    En dehors des poussées, il faut hydrater la peau au maximum (toujours produits de la Roche Posay) car c’est la sécheresse qui provoque les démangeaisons. Des bains à l’huile d’amande douce (mais attention car ça rend la baignoire très très glissante), l’utilisation exclusive de produits non parfumés, de savon surgras, des massages à l’huile en prévention….
    Voilà pour la base…. Bon courage, c’est dur de voir son petit se gratter jusqu’au sang sans pouvoir rien faire. Si en grandissant il a toujours ce problème et que cela le gêne vraiment, il y a possibilité de faire des cures à La Roche Posay, justement, et c’est très efficace.

  2. Hello ! Ici aussi petit bout a de l’eczéma mais je n’avais jamais lu que l’allaitement pouvait l’entretenir (pfff !). Enfin, pour l’instant, ça reste gérable. On verra si ça persiste au-delà de la petite enfance.
    Bon, nous, on sait d’où ça vient puisque comme Gwendolune, j’ai de l’eczéma depuis que je suis toute bébé ! Ses conseils sont très bons, à part que pour moi, la cure à La Roche Posay n’a pas du tout marché et le médecin qui m’y suivait m’a plus fait l’effet d’un charlatan qu’autre chose. En fait, dans mon cas, eczéma essentiellement de contact, il a fallu que je tombe sur la bonne allergologue dans un CHU pour que l’on trouve ENFIN les excipients et produits (même des produits de pharmacie… enfin, je suis allergique à certains composants très précis donc il me faut lire les étiquettes avec attention pour trouver les rares produits que je supporte) qui entretenaient l’inflammation et la sécheresse. L’éviction et le remplacement par d’autres produits ont résolu l’essentiel de mes soucis. Reste mon eczéma perpétuel sur les mains, pas encore soigné mais bon…
    Va jeter un oeil au blog du Petit Hérisson Bleu (http://lepetitherissonbleu.blogspot.com/) aussi, tu trouveras d’autres mamans dans ton cas.
    Bon courage, bisous !

  3. Ici, Surprise a fait un (léger) eczéma. Ça a commencé vers ses 3 mois. J’ai essayé d’arrêter les aliments avec du lait de vache (suite aux conseils de l’ostéo) sans résultats (du coup, j’ai repris le frometon, vu le manque total de résultats ^^)

    Maintenant, (à 11 mois) c’est presque fini (reste un peu derrière les genoux)
    Ce qui marchait le plus : hydrater la peau en changeant de produit. On tourne entre le lait bébé weleda, la crème dexeryl, l’huile de massage (pas souvent, elle étouffe un peu la peau à force, ou alors avant le bain) et l’huile de bain.

    Ça a commencé à aller mieux dès avril et à partir de Mai, presque plus rien. Depuis, on se bat pour l’arrière des genoux.

    Tu peux aller sur mon blog, voire les photos entre janvier et mai, voir l’évolution.
    Bon, c’est pas un gros eczéma et ça c’est calmé en même temps que la diversification. (un rapport? je sais pas…)

    Ça ne m’a pas empêché d’allaiter 10 mois et demi. ^^

  4. Bon, moi ma fille de 3 ans le mois prochain (haaaaaaaa!!!!! déjà???) fait de l’eczéma depuis qu’elle est bébé, on sait juste que ça n’est pas alimentaire donc ça doit etre de contact (oui j’ai fait une super déduction là). Par contre je dirais que j’ai essayé beaucoup de choses suite aux conseils de pharmaciens, médecins, amis…et franchement moi ce que j’en retiens c’est qu’hydrater à donf’ quand y’a rien ça sert pas a grand chose, quand je vois que la peau sèche à un endroit je met du liniment (eh ouais, ça marche d’enfer, faut juste y penser ;o)) mais le truc qui a tout changer c’est le rdv chez ma dermato. Margaux fait souvent de l’eczema et ce qui me déprimait c’est que bien souvent fallait traiter avec de la creme à la cortisone…à force ça me faisait peur quand même…et là ma dermato m’a dit que cremer à outrance ca sert pas a grand chose et que bien souvent juste de changer le savon par exemple ça suffit à enrayer le problème (en me précisant à son grand regret que bien souvent les patients négligent ce facteur). Depuis 5 mois on a opté pour le savon saforelle que tu trouves en pharmacie (à un prix raisonnable) et tu me croies si tu veux mais PLUS D’ECZEMA DU TOUT, c’est un truc de dingue!
    Essaie pour voir ;o)))
    c’est rigolo mais je voulais en parler sur mon blog de l’eczema de Margaux ;o))

    Bizzz

  5. Mon fils a fait de tooooutes petits poussées étant petit (j’ai allaité un moi et demi donc bon, rien à voir… tu sais les études qu’on nous sort toutes les cinq minutes sont souvent fondées sur des bases statistiques : si un grand pourcentage d’enfant fait de l’eczéma et qu’il utilise le produit X, c’est que le produit X donne de l’eczéma… Ce qui n’est pas forcément vrai parce que la vie est juste un tout petit peu plus compliquée que ça, mais passons).

    Sont eczéma est passé en remplaçant sont produit de bain par du savon d’Alep liquide.

  6. Bonjour,
    j’ai 4 enfants.
    J’ai allaité ma 1ere 2 mois, le second 16 mois et les deux derniers pas du tout.
    Le seul de la fratrie qui a de l’eczéma est celui que j’ai allaité 16 mois.
    Autant te dire que les vertus anti eczéma de l’allaitement, je n’y crois pas.
    Mais l’allaitement a plein d’autres avantages alors autant le faire si on en a envie!

  7. On utilise aussi l’huile d’amande douce. Je n’ai pas de confirmation médicale que les plaques qu’il fait parfois sur les joues en sont, mais comme j’ai eu beaucoup d’eczéma plus jeune, que ça y ressemble bien, et que l’huile résout le problème en qqs jours, je ne suis pas allée chercher plus loin.
    Tu peux donc en mettre sous le jet d’eau qui remplit la baignoire pour lui faire un bain glissant mais réhydratant, ou en mettre directement sur sa peau.
    Chez petit bonhomme, on fait les deux : le bain pour hydrater tout le corps, et directement sur les joues après le bain. Au bout de 3, 4 jours, la plaque se résorbe.

  8. 25 ans et de l’eczéma depuis toujours (oui j’arrive un peu après la bataille, mais sait-on jamais), avec des hauts et des bas (en ce moment grossesse = sommet). Au fil du temps j’ai établi mon petit rituel de survie (qui est à adapter à chacun notamment au niveau des crèmes qui marchent plus ou moins bien selon les gens).
    -> En période « sans » : lavage au pain surgras (Klorane ou Bioderma), bains de préférence pour pouvoir mettre de l’amidon de blé dans l’eau (moins gras et tellement moins cher que toutes les huiles que j’ai pu tester, on le trouve en pharmacie 8€ le kilo qui dure environ 8 mois), séchage par tamponnage avec la serviette (j’ai renoncé au frictionnage qui réchauffe, mais provoque des irritations) et immédiatement crémage intensif avec du Dexéril (remboursé si prescrit par un quelconque professionnel de santé). Déo spécial peau sensible-irritable-douillette Klorane (celui au bourgeon de peuplier). Sur les zones très sensibles (chez moi les plis des articulations et le ventre) je fais un deuxième crémage dans la journée selon mes possibilités.
    -> Je m’habille en coton, lin, pure laine (contrairement à une croyance répandue, la pure laine gratte bien moins que nombre de fibres synthétiques)… Bref des matières naturelles et qui ne font pas transpirer plus que de raison.
    -> En période « avec » : même processus de toilette sauf le crémage : les plaques non suintantes sont passées à la crème à la cortisone (diprosone pour moi), leur pourtour est passé à la crème hydratante Bioderma, le reste au Dexéril. D’un point de vue alimentation, je ne change quasiment rien, j’ai tout de même banni le chocolat au lait et le chocolat blanc et je me freine sur les tomates crues (mais je n’en consomme qu’en pleine saison). Si tu veux tester les évictions alimentaires, procède un aliment à la fois et le plus fréquemment responsable reste le gluten (ce sale vil si difficile à digérer et tellement omniprésent).
    Bon courage en tous cas ^^

laisser un mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s