Maternité et sexualité

A l’arrivée d’un enfant, lorsque l’on devient mère, la femme, l’amante surtout est souvent relégué au second plan.

Comment pourrais-je ressentir l’envie de prendre soin de moi, du désir, moi qui suis si fatiguée ? Moi qui suis perdue dans mes émotions, entre le bonheur intense, la tristesse, la peur, l’euphorie … je ne sais plus où est passé le désir ? Le désir de moi, de l’autre. Comment pourrait-il avoir du désir pour moi, avec ces seins douloureux, ce corps qui a tellement changé, moi qui ne me reconnais plus ??

Autant de questions que toute femme, devenue mère se pose … (quand elle en a le temps.)

Et dans notre société à cheval sur les principes de la bonne mère, il n’est pas toujours facile de s’affirmer femme. Avouer ses propres désirs, ne veut pourtant pas dire les faire passer avant son enfant !

Et cette volonté de conditionner la femme dans son rôle de mère existe depuis toujours. Dans notre société elle émane principalement de la religion Chrétienne, où il est coutume d’effectuer une période d’abstinence de 40 jours suivant l’accouchement. C’est sans doute pour cette raison que l’on peut lire cette même pensée dans les prémisses de la Médecine que nous fait partager Maman Sioux depuis plusieurs semaines, où l’on préconise une période d’abstinence sexuelle après l’accouchement. Si la femme « doit » rester mère, c’est sans doute que son corps lui même n’est pas près à accepter autre chose. Une sorte de période de « purification » que l’on retrouve dans plusieurs religions et certaines tribus. Chez certains peuples cette abstinence est bénéfique à la planification des naissances, et peut même aller jusqu’à deux ans.

Pendant cette période, la femme ne peut donc QUE être mère. Et ré-apprendre à écouter son corps, son désir, redevenir une amante après cette période n’est pas toujours évident. Comme si la fluctuation des hormones n’était pas suffisante, cultiver le rôle de La Madone est loin de rendre les choses plus facile.

Mais rassurez-vous Mesdames, il semblerait que l’orgasme féminin est inchangé, voire amélioré à 24 semaines post-partum pour 83% d’entre nous … Alors ne loupez pas le coche !!

Et pour les moins vertueuses d’entre nous, sachez que l’allaitement peut avoir un impact positif sur la libido. La femmes allaitantes sont bourrées d’ocytocine, « l’hormone de l’amour ». L’ocytocine amènerait un sentiment de plénitude, déclencheur de bien être, et donc favorable au désir sexuel. Et je ne parle même pas de l’augmentation de la poitrine …

Une bonne nouvelle lorsque l’on sait que l’allaitement est trop souvent montré du doigt dans la baisse de la libido. Les jets de lait à tout va, la poitrine devenue l’instrument de la mère-nourricière … autant d’arguments qui ne valent finalement pas grand chose.

Lorsque la mère allaite, oui, elle donne son lait pour nourrir son enfant. j’aime les mots de Mammaloup « Et puis j’ai voulu l’allaiter parce que c’était pour moi à ça que les seins servaient à ce moment là. Je me faisais penser à cette statue de Romulus et Remus sous la louve, moi au-dessus, donnant ma mamelle à mon petit. Ces moments-là nous rappellent que nous sommes aussi des animaux ». La mère et l’enfant ont tout deux conscience de l’aspect nourricier, et le père même s’il n’est pas acteur, sépare lui aussi à ce moment là le sein nourricier du sein sexuel. L’enfant se nourrit par instinct de survie, la mère nourrit son enfant par devoir. Il n’y a dans ce tableau rien de plus que le côté animal de l’homme, la nourriture, la survie.

Très vite, l’enfant fait la différenciation entre le sein et la mère. Le sein nourricier, et la mère aimante. Bien que l’allaitement amène une sensualité de la mère à son enfant, il n’y a aucune dimension sexuelle. Comme nous le dit si poétiquement Homesweetmome il est naturel de caresser son enfant. Le peau à peau, ce besoin de proximité est naturel et ne doit en aucun cas être entraver. Que l’on soit mère allaitante ou non, toucher son enfant, le prendre dans ses bras … tout ça est naturel. Ce besoin de proximité avec son enfant est pour la mère la continuité naturelle de sa grossesse et la réponse aux besoins de son enfant.

« A la différence de l’amour érotique qui s’établit entre égaux, la relation de la mère et de l’enfant implique par sa nature même une inégalité, l’un ayant besoin d’un soutien total et l’autre le lui donnant » Erich Fromm (Je n’y peux rien je suis fan de ce gars là!)

La théorie d’un rapport incestueux entre l’enfant et la mère inhérent à l’Allaitement long comme le propose Marcel Rufo ne peut donc être envisagé. Dans la mesure où l’enfant lui même à la conscience du sein nourricier,  il pourra sans problème regarder sa mère ou boire un verre de lait sans ressentir de désir sexuel ! Et il est bon de rappeler que l’OMS recommande un allaitement maternel exclusif jusqu’aux 6 mois de l’enfant, puis complété par une diversification alimentaire jusqu’à 2 ans ou plus !

Dans notre société occidentale, où les discours populaires considèrent qu’une bonne mère doit savoir se séparer de son enfant, au risque de devenir trop accaparante, voire étouffante et malsaine dans la relation avec son enfant, l’Allaitement long est la cible parfaite. La mère trop étouffante, voulant à tout prix « posséder » son enfant se voit accuser de tous les maux. La mère préférant la frustration de la séparation avec son enfant, comme nous le raconte si bien Homesweetmome, plutôt que de voir son enfant devenir dépendant, ou pire psychotique !

Pourtant, si l’on en croit la théorie de l’attachement de Bowlby, l’enfant a besoin d’un sentiment d’attachement avec sa mère et les individus qui l’entourent. Un certain besoin de proximité physique, qui est perçu comme un moyen de survie, mais aussi d’épanouissement. L’allaitement long, n’amènerait-il pas ce sentiment de sécurité par sa proximité corporelle de la mère et l’enfant ??

Et je suis certaine que l’on m’approuvera chez Lesbebous si je conclue en disant que la maternité, l’allaitement, doivent avant tout rester instinctifs, libérés de tous carcans puissent qu’ils ne génèrent que de l’amour.

Le mini (maxi) debrief pour les Vendredis intellos

Publicités

16 commentaires sur « Maternité et sexualité »

  1. Il est tellement bien ton post que j’ai compris qu’il s’agissait d’un débrief seulement à la dernière ligne …
    Je confirme qu’enceinte et allaitante, je suis une pure cochonne assoiffée de sexe, pas spécialement louve avec bébé mais très animal avec Musclor 🙂
    Je l’aime définitivement pas ce Rufo avec sa coupe à la one again a fly !
    Bravo !!!!!!!

    1. C’est dingue, mais à chaque fois que je te lis je me marre !! 😉 tu me fais trop rire ! mais c’est excatement ça, la maternité moi aussi ça me rend animal !!
      (je ferai même presque peur parfois !!)

      Bon aller, j’avoue, Marcel je ne l’ai pas trop à la bonne, alors quand Mme déjantée m’a proposé d’en parler dans le debrief …. youhouuu !!!

  2. Un tonnerre d’applaudissement pour Mum Addict qui a tout tué avec mon cadeau empoisonné!!!!!
    Pour te dire: c’est encore mieux que dans mes rêves!!!
    Je me demande bien ce que je vais pouvoir rajouter!!! Ah si, j’ai une contribution Guest dans la ligne de mire… mais probablement pas pour cette semaine!!
    Tu nous a massacré Marcel en bonne et due forme!!!
    Sinon, je plussoie aux remarques de Mum Addict!!! Et pis l’allaitement (et donc le non recours à la pilule) m’a faire redécouvrir mes ovulations (après la Princesse) et rien que pour ça je crois que le qualificatif « sauvage », voire « bête sauvage » est entièrement approprié!!

    1. si tu veux devellopper, j’ai du stock !! tu n’as qu’un mot à dire et je t’envoie du très lourd sur l’allaitement et ses vertues 😉

      en tout cas, merci du compliment ça me fait plaisir. j’avais un peu peur de me foirer (c’est que tu mettrais presuqe la pression^^), mais en fin de compte, y’a tellement de choses à dire … et figures toi que je me suis rendue compte que sexe-maternité-allaitement je maîtrise … et j’adore !! 😉

  3. Et voilà, la bourde de fin de journée… MMPS va finir par croire que je lui en veut… bien sûr.. je parlais de ses remarques à elle…puisque je suis déjà entièrement d’accord avec tout ton billet!!

laisser un mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s