L’allaitement, ce sein incompris.

Il y a quelques jours, c’est bien naïve que je me rendais à mon tripotage régulier de nichons. Un endroit plutôt austère, une sorte de SAV du nichon, où l’on entendait presque les bretelles de soutifs trembler sur les épaules. Une fois mis le pied sur le tapis roulant, il suffit de se laisser bercer entre 2 couloirs dont la peinture jaune pipi vous attaque la rétine. 2h d’attente pour les chanceuses. Vous n’êtes plus qu’un numéro, une paire de sein portant l’étiquette d’une malfaçon quelconque.

Ma partie préférée reste celle où l’on attend, seule dans la salle d’examen, torse nu, en tête à tête avec l’échographe, la radio ….

Mais ce n’est pas là le croustillant de l’histoire. Non, le héro du jour est arrivé quelques minutes plus tard. Le technicien du nibard, un vieux croûton mal rasé dans sa blouse blanchie à la javel.

 » Bonjour … Il est mis que vous allaitez depuis 9 mois … c’est sûrement une erreur non ?? « 

 » euh … oui. « 

 » Ha. C’est bien ce que je me disais aussi …. (dans son pli de menton) pff 9 mois … enfin bon . »

 » En fait, j’allaite depuis 1an. »

 » Comment ça 1 an ?? Mais pourquoi faire ?? »

 » euh … j’allaite mon bébé c’est tout. »

Silence. Je sens bien son regard. Dans ses mimiques étranges, je vois bien qu’il se parle à lui même. Enfin, la sonde écrasant ma poitrine, il commence son plaidoyer :

 » Je peux vous poser une question ? Nan parce que j’ai quand même mon avis sur la question « 

 » oui … »

 » Votre bébé il mange  non ? Vous ne le nourrissez pas qu’au sein rassurez-moi !? »

 » Bien sur qu’il mange. Il a des repas comme n’importe quel enfant … ça remplace le biberon si vous voulez. »

A ce stade, je n’essaie pas de le convaincre. Je sais déjà à qui j’ai à faire. Un imbécile qui pense tout savoir. Ce genre de personne qui est persuadée que sa blouse renferme un savoir insondable par les petites gens comme moi …

 » Mais alors c’est quoi ? un dessert ? une réconpense ? »

 » Pardon …. « 

 » Je vais vous dire clairement ce que j’en pense moi de tout ça. De ces femmes qui se sentent obligées d’allaiter leur enfants jusque l’école et même encore plus loin. Dîtes moi, là, c’est sûrement votre 1er enfant hein ?? Vous vous sentez obligée de vous dévouer à lui … je me trompe ? »

 » C’est mon 2ème. Et je ne me sens pas dévouée du tout ! « 

 » Ha !! Et bien alors c’est un garçon. Je ne me trompe pas n’est ce pas ? Auriez-vous allaité si ça avait été une fille ?? Ou aussi longtemps du moins ?? Je ne pense pas. Vous voulez que je vous dise ( Non pauvre con, j’ai juste envie de me rhabiller et partir en courant) vous prenez plaisir a allaiter. Et votre bébé, il ne téte que pour vous faire plaisir. C’est tout.Il en a rien a faire de tout ça lui, il en a même plus besoin. Il téte parce qu’il voit bien que vous prenez plaisir a le faire … ha ça, vous devez trouver ça sensuel  … non ?? … Enfin, ce n’est que mon avis hein … « 

Je suis tellement restée choqué que je n’ai rien dit. J’ai remis machinalement ma chemise, sans même prendre la peine d’essuyer le gel sur ma poitrine. Je suis partie. Sans re-prendre de rendez-vous. La discution résonnait dans ma tête, en boucle. J’étais comme anesthésiée.

Je me suis mise à la place d’une jeune mère. Peut être au début de son allaitement. Maman d’un petit garçon. Perdue au milieu de tout se brassage de conneries sur l’allaitement. Dans cette situation, la peur m’aurait prise aux tripes, seule, allongée la poitrine dénudée, je me serais sentie tellement vulnérable. Et toutes ces accusations plus horribles les unes que les autres … J’aurais explosée en sanglots. Donnant tout le pouvoir à ce pauvre type, complètement à l’ouest.

Evidemment, je n’y retournerai pas. J’ai bien pensé en toucher 2 mots à mon gynéco, finalement, c’est lui qui m’a envoyé chez ce cinglé. Un espèce de Rufo en puissance …

Et puis, je me dis que si la connerie ne se soigne pas, on peut sûrement l’éduquer. J’ai donc pris l’initiative d’envoyer un dossier sur l’allaitement à ce cher médecin. Quelques articles de la LLL imprimés sur leur site. Il y trouvera des informations sur les bienfaits de l’allaitement, l’allaitement long, la vision de l’allaitement dans la sociètè …

On parle souvent des maternités où le personnel n’est pas formé sur l’allaitement. De généralistes qui disent aux femme allaitantes de stopper leur allaitement pour un simple rhume. Mais je me rends compte que c’est presque toute la société qu’il faut rééduquer. 

Non, allaiter un enfant plus de 6 mois ce n’est pas bizarre. Non ce n’est pas incestueux. Non les mères allaitantes ne sont pas soumises à leur enfant. Oui l’allaitement long, ou court est vraiment bénéfique pour l’enfant et pour la mère. Parce qu’allaiter peut aussi vous prémunir contre le cancre du sein et de l’uterus, un point que ce Médecin du SAV des nichons a dû oblier de relever !!

Publicités

84 commentaires sur « L’allaitement, ce sein incompris. »

  1. Parfois on ne le sait pas mais on sauve la vie et la santé de nos enfants en les allaitant. J’ai allaité mon fils jusqu’à ses 3 ans, âge auquel il s’est sevré naturellement. A peine quelques mois plus tard il était hospitalisé en urgence dans un état grave pour un problème d’hypoglycémie sévère (0,32 fort risque de tomber dans le coma). Après 5 jours interminables pendant lesquels on a craint pour sa vie, on apprend que cela est dû à une anomalie congénitale de l’hypophyse, qui donc le carence très fortement en hormone de croissance… Pourquoi n’avait-il jamais eu de soucis jusque là?? Parce qu’il avait été allaité à la demande! Du coup jamais d’hypoglycémie, et mon lait s’est automatiquement adapté à un enfant carencé en hormone de croissance ce qui lui a évité d’être mal proportionné. Ce qui est dommage c’est que je ne l’ai pas « ressenti » sinon j’aurais pu donner le diagnostique de suite au médecins, mais bref…
    La question en suspens c’est… Comment cela se serait-il passé s’il n’avait pas été allaité? On aurait dû le « resucrer » plusieurs fois par jours toute les 1 ou 2h.. depuis nourrisson, donner du sucre pur très régulierement… Ou comment abîmer irrémediablement des reins et une santé!

  2. merci pour ce blog et ce témoignage malheureusement bien représentatif du corps médical…pas dans sa majorité…j’ose penser!! courage à toutes les mamans et surtout aux mères allaitantes!!!

  3. C’était un médecin ou un technicien? De toutes façons c’est une faute grave ça. Tu ne crois pas que tu devrais le signaler? Pas pour toi, mais comme tu le dis, pour la jeune maman d’un premier qu’il pourrait vraiment atteindre. On ne peut pas laisser dire de telles énormité à un gars en blouse blanche dans le cadre de sa fonction médicale.

  4. Je pense que tu devrais le signaler. Je ne pense pas que ça changera qq c ho se ( je suis sage femme et je connais assez bien le statut de quasi impunité dont certains médecins beneficient par manque d éventuel remplaçant ) mais si il y en a plusieurs qui se plaignent ….
    c est une honte d entendre des choses comme ça. C est vrai que de donner du lait avec de l huile de palme qui bouche les artères des nouveaux nes c est tellement mieux. Comme ça on leur fera un quadruple pontage a 10 ans …
    Y a du boulot encore !

  5. Et vous n’avez pas pensé a lui demander a ce brave médecin ,d’ou pouvais venir sa frustration ,ni comment lui venais des idées pareille ???
    Je pense que j’aurais pas eu autant de flegme devant ce genre de personne

  6. euh, juste une précision qui a son importance; non l’allaitement ne protège pas du tout des risques des cancer du sein… juste 2 expemples autour de moi parmis tant d’autres….. dont l’une apres 3 allaitements long à 37 ans ( et oui ds son cas le technicien du nibard ne comprenais pas prourquoi elle stressait durant l’examen car avec ces allaitement elle ne risquait rien…. et désoramis elle a un sein en moins et n’aura jamais de 4° enfant! l’autre amie a découvert sa tumeur durant une tétée.Alors, non, ne jamais croire que ce n’arrivera pas parcequ’on allaite.Et ce n’est pas pour cette mauvaise raison qu’il faut le faire.

  7. on sait depuis le prophete elisée (-1000 av JC…) que « le nombre des cons est infini! », celà dit, n’allons plus consulter pour ce que nos mères ont su faire depuis des millénaires.. sans « spécialistes »!
    arretons de tout medicaliser: vie, mort, amour, education: celà revient aux familles, aux parents, point barre!

    et bon courage à toutes pour l’allaitement: la meilleur part, et pour la mere et pouyr l’enfant! le pere etant un spectateur ravi!!!

  8. Quel con celui la! Malheureusement on rencontre partout des commentaires stupides sur l’allaitement, y compris chez les professionnels de santé. J’allaite ma fille depuis 2 ans 4 mois, et j’évite souvent le sujet car j’en ai marre des remarques idiotes (qui ont commencé des qu’elle avait passé 6 mois)

  9. je ne savais pas que la Terre portait de si grands cons ….. comment peut on être médecin (qui plus est visiblement spécialisé dans la santé du sein ! ) et colporter de tels jugements ? c’est ignoble ! pourquoi pas un ptit courrier à l’ordre des medecins ? pour prévenir des débordements et jugements de ce monsieur je sais tout à qui on a rien demandé ?? … le pauvre si il savait … j’ai un garçon et trois filles , c’est mon gars , le premier enfant , que je n’ai pas allaité et mes 3 filles qui l’ont été , 13 mois 1/2 la première , 2 ans tout rond la seconde , et la ptite dernière tète tjrs à 18 mois …quant à la réduction des risques du cancer du sein sisi c’est prouvé ! ma mère a eu un cancer du sein à 50 ans , comme il s’agit de ma propre mère , j’ai un nombre de risques + élevé (bien plus 😦 ) que la moyenne de moi même en développer un … et le gyneco m’a confirmé que allaiter et longtemps ça n’immunise pas mais ça réduit les risques et peut réduire la virulence du cancer du sein

  10. oui, c’est vraiment dommage… pffff Quel con !!

    moi dans le même genre j’ai été aux urgences pour détresse respiratoire (quand même amenée par les pompiers), et là, au bout d’un moment une médecin vient me voir et me pose tout un tas de questions. Je me dis : je vais quand même lui dire que j’allaite (mon fils de 2 ans et demi) au cas ou elle me prescrirait quelque chose (naïve que je suis!). Je précise que j’avais encore beaucoup de mal à respirer à ce moment là. Et là elle me sort tout un laïus pendant dix minutes comme quoi il va falloir arreter, que ce n’est pas bon pour lui, que plus ça ira plus ça sera dur, etc… j’ai halluciné complet. Je savais parfaitement qu’elle me racontait des conneries mais je n’étais pas en état de me défendre. Donc elle utilisait mon état de faiblesse pour m’asséner ses propres croyances sous couvert d’expertise médicale !! Incroyable…. Oui y’a vraiment du monde à rééduquer !

  11. cela me donne carrément envie de pleurer !! j’ai pas de mots !! il est vraiment tordu ce médecin !!! c’est tellement triste !! passé 6 mois d’allaitement on ose même plus dire que l’on allaite son enfant 😥
    effectivement il faut vraiment rééduquer notre société !!

  12. Moi j’ai eu le droit à ce genre de réflexion de la part d’une psy de la crèche. Ca faisait environ 1 an que j’allaitais mon fils et elle m’avait sortit que c’était une relation incestueuse. Ca m’avait bouleversée à l’époque !

  13. Mon pédiatre est un peu dans le même style, il est « contre » l’allaitement après 6 mois, il m’a expliqué que c’était incestueux et donc nuisible pour l’équilibre psycho-affectif de mon enfant. Sur le coup j’ai eu du mal à encaisser, je confirme qu’une parole de médecin n’a pas le même poids qu’une parole d’une connaissance / amis / famille. L’avantage c’est que mon mari était là et ça l’a tellement énervé que ça l’a complètement transformé, de tolérance passive qui approuve à soutien pro-allaitement indéfectible. Merci au pédiatre !!!

  14. je suis plus que choquée de voir les réflexions qu’on peut se prendre dans la tête
    de toute façon on choisit d’allaiter on est incestueuses on choisit de ne pas le faire on est une mère indigne
    Quand les gens se mêleront de leur c*** et balayeront devant leur porte le monde tournera plus long

  15. Mon instinct d’étudiante en psychologie , me dit que c’est ce genre de personne qui ont un regard pervers sur l’allaitement qui ont un problème quant à la relation mère-enfant. Quoi de plus naturel que l’allaitement, même long ? Bien évidemment que l’enfant et la mère prennent du plaisir à l’allaitement, c’est ce type de personne que cela dérange, qui devrait venir consulter, car si cela les gêne, les mettent mal à l’aise à ce point, c’est qu’il y a dans le regard qu’il porte au duel mère-enfant quelque chose de malsain.
    J’ai allaité ma première fille jusqu’à ses 3 ans , Je l’ai eu à 18 ans et j’ai tenu bon avec l’allaitement, j’ai fais ce qui me semblait juste, elle s’est sevrée toute seule lorsqu’elle est allée à l’école, ce sevrage prouve que l’individuation-séparation s’est effectué de façon tout à fait normal. C’est une petite fille épanouie et indépendante. L’allaitement ne signifie pas l’aliénation. L’allaitement est un lien, certes , mais il y a une énorme différence entre ce lien entre le bébé ou le petit enfant et sa maman d’une part et l’aliénation d’autre part. Voici ce que dit Freud de l’allaitement **** Attention lorsque freud parle de pulsion sexuelle , cela signifie , pulsion (poussée énergique) qui vise à satisfaire le bébé. ( sexuelle ne signifiant pas la même chose que pour nous , adulte ) **** L’allaitement est naturel , et il devient plaisir lorsque le bébé a des dents, et alors ? Non ce n’est pas mauvais , néfaste ou incestueux . C’est normal. Il y a des tétées « plaisirs » au sens où en plus de nourrir, elles entretiennent des relation de plaisir, d’amour et de proximite (comme le portage) et ces tétées font partie d maternage , qui aide un enfant à se construire, qui l’aide à se sentir entouré, et le rempli de confiance, ceci le prépare à sa vie future, à son individuation. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, i y a bien des enfants non allaités qui sont aliénés à leur mère et qui sont en proie à de nombreuses angoisses, provenant d’un manque de sentiment de sécurité durant la toute petite enfance . A bon entendeur salut ! 😀

    1. PS : Je rajoute que j’allaite ma deuxième fille qui va avoir 7 mois 🙂 Et que je compte continuer quoi que qui que ce soit puisse en penser ❤

  16. Bonjour,

    Je me retrouve énormément dans vos propos maman de deux filles 4 ans allaité 9 mois et 5 mois et toujours allaité exclusivement -elle est au sein au moment ou j’écris) il se va de soit que le tout s’accompagne des mêmes remarques qui tournent autour de l’allaitement. Je suis outrée de lire et de voir certaines choses, ces choses qui peuvent vous coûter votre allaitement : les remarques, les professionnels et leur manque d’information…. je compte allaiter le temps qu’il faudra c' »est a dire quand ma puce ne voudra plus de mon sein.
    Actuellement je travail et ma fille m’accompagne une nounou est a coté du travail et le la ramène pour la tété ca nous convient à toutes les deux.

    Tous ca pour dire qu’il faut faire comme on le sens et pas comme les autres le sentent, faire abstraction des reflexions moi je leurs réponds  » oui oui » mais je fais comme bon me semble car au départ je justifiais mes actes en tentant de le leur expliquer mais je me suis vite rendu compte qu’il me prenais pour une folle.

    Merci pour ce partage d’article, on se sent moins seule.

    Bon allaitement

    Jennifer

laisser un mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s