Doit-on tout leur dire ??

Simplement, doit on tout dire à nos enfants ? Répondre clairement à leurs questions, avec des mots simples ? Ou cacher la vérité dans des histoires ridicules, édulcorées auxquelles ont fini nous même par rire … et auxquelles l’enfant fait souvent semblant de croire ?

Si vous me connaissez un peu, vous devinerez que je ne suis pas pour le mensonge. La vérité n’a beau ne pas toujours être jolie à raconter, elle peut suscité tristesse, gêne, colère … elle reste la vérité, ce que nos enfants attendent de nous.

Ils ne demandent pas de détails. Juste savoir. Avec des mots simples, des images, on peut tout dire à un enfant. En tant que parent, on craint souvent de faire peur à l’enfant, le traumatiser, peur qu’il comprenne mal, qu’il raconte des histoires farfelus dans la cour d’école … je me dis que finalement, c’est peut être nous, parents qui avons peur qu’ils comprennent. Peur qu’ils acceptent naturellement des choses, comme la mort, que nous avons nous même du mal à accepter. Peur de les voir grandir trop vite, vouloir les protéger du monde, les garder dans notre cocon.

Récemment, j’ai du expliquer la mort à Moustique, 3ans et demi. Une situation que nous rencontrons tous un jour, un proche, l’animal de compagnie, une image à la télévision …

« Le bocal vide » :

Je n’ai pas voulu aller vers lui tout de suite. J’ai préféré attendre qu’il s’en aperçoive de lui même, et il n’a pas fallu longtemps. Moustique a demandé où était son poisson, et je lui ai naturellement répondu  » il est mort mon chéri ».

Certains d’entre vous me dirons que j’aurai pu aller en acheter un autre, qu’on aurait pu le remplacer l’air de rien, derrière le dos du Moustique, ne rien lui dire, le garder dans l’ignorance. Après tout, ce n’est qu’un poisson rouge … Mais non. Pourquoi lui mentir ? Après tout, n’est-il pas capable de comprendre que son poisson est mort ? Je peux vous assurez qu’a 3 ans, Moustique a parfaitement compris ce qui est arrivé à son poisson, et en est nullement perturbé. Parce qu’il a eu des réponses à toutes ses questions.

 » Mon poisson il est mort. Il est parti au paradis des poissons. Alors on va donner la maison du poisson a un nouveau poisson « , Moustique 3ans.

Ce qu’en disent les Psy :

On dit tout. Tout ce qui les concerne. Avec nos mots, ceux qu’ils comprennent. On explique, doucement, on répond à leurs questions. On attend que l’enfant demande, pas la peine d’aller dans des explications barbares, des détails qui ne les concernent pas. Un enfant peut tout comprendre, le divorce, la mort, la joie, la naissance, la perte … Pourvu qu’on ne lui mente pas.

« L’enfant a tendance à rapporter les choses à lui-même. Cela signifie que, dans une situation problématique ou conflictuelle, il va se demander ce qu’il a fait, voire se sentir responsable. » F.Hentsch, psychiatre spécialisé de l’enfant et de l’adolescent.

C’est aussi une forme de respect et de confiance entre le parent et l’enfant. L’enfant est capable de comprendre que quelque chose ne va pas, qu’il y a du changement, il peut ressentir un mal-être à une situation tendue, un état qu’il ne va pas comprendre. Lui dire la vérité, c’est aussi lui permettre de comprendre en quoi cela le touche.

 » la réalité de la mort (…) peut manifester une certaine anxiété par des troubles comme des tics ou des difficultés dans son sommeil. Cette peur est normale comme toutes les peurs. En parler est le seul moyen de la combattre. » M.Rufo, psychologue.

Je parle énormément avec Moustique. Il trouve une réponse à chacune de ses questions. Et même s’il nous semble trop bavard certains soirs, je prends toujours le temps de lui expliquer les choses. On parle de tout, de ce qui rend triste, de ce qui fait rire, de ces sujets que l’on préfère trop souvent éviter avec des enfants, pensant les protéger à tort …

« Tout prévoir ou contrôler peut sembler sécurisant aux parents, mais, dans les faits, c’est plutôt appauvrissant. Si les situations stressantes sont difficiles, elles peuvent toutefois stimuler la créativité. Le petit parvient alors à faire appel à des ressources internes parfois insoupçonnées. » F.Hentsch

Et vous, vous arrivez à tout leur dire ??

Je profite de ce timide retour dans les Vendredis Intellos pour souhaiter un bon 1er anniversaire à toutes les neuroneuses, une Ola à ma chère Mme Déjantée, et une mention particulière à Mère courage et son pinceau !

Publicités

12 commentaires sur « Doit-on tout leur dire ?? »

  1. Moi aussi je préfère ne pas mentir. Quand ma puce avait 2 ans même pas et demi on a notre chatte qui était malade, je sentait que l‘issue serait fatale alors je lui ai expliqué elle a pleuré mais je lui ai dis que pour l‘instant elle était encore vivante donc ne pas pleurer. Puis un soir j‘ai vu que c‘était la fin, avec ma fille on lui a dit au revoir, elle allait être soulagee. Le lendemain ma fille a vu le petit corps inerte, a voulu toucher je l‘ai laissé fair pour qu‘elle prenne conscience que non elle ne dormait pas. Puis on est allée l‘enterrer chez mamie avec un joli rosier qu‘on avait choisi. Elle a voulu voir quand ma mère l‘enterrait. Maintenant elle voit le rosier elle sait que c notre minette. Elle l‘a très bien vécu et jamais elle n‘a cherché ou était notre chatte puisqu’elle le savait. Elle a 4 ans et demi maintenant et parle de la mort simplement, elle sait se que c‘est, elle me pose parfois des questions auquel je répond sans mensonge et elle le vit tre bien pourtant elle est facilement angoissee.

  2. il y a des choses que j ai « cacher » parce qu elle était trop jeune, mais lorsqu elle m a demandée à connaitre son « père » je lui ai dit qui c était ( sans insultes au départ).. Avec le temps elle se rend compte de qui il est ,même si elle ne dit pas de gros mots ( heureusement)… La vérité elle ne la connait pas entièrement.. Mais sur ce sujet, il y a des choses qui ne la regardent pas ou qu elle n a pas besoin de savoir, pas maintenant en tout cas 😉
    Après je n aime pas le mensonge ( et pourtant Père Noel a été présent) parfois, comme aux adultes on transforme la verite..
    D.

  3. Je leur dit tout. Concernant la mort, J’avais lu quelque part ce dialogue que j’ai appliqué mot pour mot à mes enfants :
    « – pourquoi il est mort?
    – parce qu’il avait fini de vivre »
    Ca paraît très bête, mais c’est d’une logique implacable qui a suffit à la logique de mes enfants.
    A côté de ça, on continue de parler de petite souris, de Père Noël, de vie « dans le ciel » : je leur garde une bulle d’imagination pour se sentir bien.

  4. Nous aussi on aime pas le mensonge. Il y a un an mes gremlins ont perdus leurs grand mère paternel suite à une longue maladie… Ils ont tous les deux demandés à la voir chaques jour à l’hôpital (ils avaient à l’époque 8ans pour la grande et 3ans pour le petit). Quand Mamie est « partie » ma grande à voulu la voir,j’ai demandé aux infirmières de m’aider à la préparer à cette situation,celle de voir un mort et qui plus est sa propre grand mère… Et ça s’est très bien passé,elle lui a fait un énorme câlin et depuis son deuil à fait son petit bonhomme de chemin entre les coups de cafard et se remémorer les bons moments. Sur le coup,ce fut dur d’accepter sa requête,mais comme quoi le dialogue,l’écoute et la vérité mise à leurs portée je trouve qu’ils sont mieux préparés à affronter la vie… Pour le petit gremlins son résumé de cette période c’est que sa mamie est au paradis et qu’elle le protège… J’adore leurs façon de voir la vie!

  5. et ben moi, je leur dit tout, je répond à tout bien sur simplement, déjà que je suis contre les histoires telles le pere noel, la petite souris…. mais que bon, bon gres mal gres, je « ments » tout de meme à mes filles…. je trouve que c’est bien assez….

  6. j’ai commencé à lire ton aticle, j’ai aimé et puis j’ai lu « ce qu’un poisson rouge »
    est-ce si cela avait été un chien, ça aurait été différente ? La vie d’un petit poisson vaut moins qu’un poisson ?

    Sinon pour info, aucun poisson ne peut vivre dans un bocal, un poisson rouge ça vit 15 ans dans de bonne condition (c’est à dire pas de bouboule mais un aquarium normal et c’est 50l par poisson rouge) oui le vendeur t’a dit que … mais ce n’est qu’un vendeur, il est là pour vendre. Les bocaux sont interdits dans plusieurs pays mais la France a toujours un train de retard.

    Oui je sais, totalement hors sujet ! Mais que veux-tu on est aquariophile ou on ne l’est pas 🙂

    Sinon ici le sujet n’a pas été encore évoqué, je ne sais pas encore comment je trouverais les mots. Je verrais le moment venu je pense, mais je n’aime pas mentir.

    1. Tu n’as pas saisi ce que j’ai voulu dire : « ce n’est qu’un poisson rouge » a été la réaction de l’entourage, pas la mienne. Ce que je veux dire, c’est que Tout à de l’importance 🙂 Mais oui je l’avoue, j’ai un bocal-bulle … :/ J’ai vu que ces bocaux sont désormais interdits en france, nous n’en trouverons plus, mais oui c’est vrai qu’en France nous avons toujours un train de retard, et que l’info circule aussi très mal …

  7. Je suis passée par là avec le décès de ma mère, et une façon de l’apprendre très brutale. Plutôt que de parler de « tout leur dire », je dirais qu’il faut être honnête avec les enfants sur ce qui les concerne.

laisser un mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s