Un secret qui dure …

2 seins. 2 bébés. Enfin, presque 2. Pour le moment, il y a encore nos longues tétées câlines, et contre son petit ventre, des petits coups de pieds qui viennent dire  » je ne suis pas loin …. ».

Il n’y a plus que ces tétées du soir, ou ces petits moments volés dans la journée. Parfois il ne vient pas pendant, un, deux jours … Mais quand il se décide à se nicher contre moi, alors bien souvent nous nous endormons tous les deux l’un contre l’autre, et ces petits coups de pieds dans mon ventre, contre son ventre …

16 mois. C’est à la fois petit pour moi et trop pour certains. C’est un peu notre secret, mais demi-mot. Un secret que nous aimons bien dévoiler lorsque l’on nous demande notre recette magique pour ces nuits calmes et sans reveils. Pour ces jolies joues rondes et cette relation si particulière que nous avons.

C’est un secret que nous disons le sourire aux lèvres lorsque ce petit bonhomme part faire sa vie de son côté, serein et sûr de lui. Il ne me cherche pas du regard, il sait que je ne suis pas loin. Et s’il tombe, il se relève tout seul, et sans une larme il vient poser sa joue sur mon sein.

C’est vrai qu’il est grand. Et mon ventre, c’est vrai qu’il est gros. Mais si je m’allonge près de lui, s’il n’y a plus que son petit pieds dodu qui repose sur mon nombril, alors il peut s’endormir en laissant couler quelques gouttes de lait sur ses joues.

C’est notre secret, à nous. On peut nous l’envier, ne pas le comprendre, qu’importe. Celui là on le garde, il est précieux et vieux comme le monde. N’importe qui peut nous le voler, il est là, à disposition de chaque mère. Elle peut le prendre, il est délicat comme un mouchoir en soi, mais aussi plein de force.

Des secrets, j’en ai bien d’autres, et chaque parent a les siens. L’essentiel étant d’assumer et de respecter ceux de chacun.

source image : Gettyimages

Publicités

19 commentaires sur « Un secret qui dure … »

  1. Ici aussi nous avons ce petit secret, pas si secret que cela d’ailleurs, car M. Bébé à déjà 24 mois, reste très assidu… 4 à 5 fois par jour, il lance un tonitruant, « maman donne tétée peuplait… » Sentir son petit corps tout chaud, tout doux contre moi, au réveil, au coucher, au goûter…. c’est un plaisir sans fin, dont hélas peu de femmes profitent, alors qu’avec un peu d’aide et d’information, ce serait tellement simple… De belles et bonnes tétées pour toi et ton petit encore longtemps !

  2. le co allaitement est un vaste sujet….j’ai découvert les joies d’allaiter avec ma petite dernière…elle s’est sevrée seule a 18mois, en douceur….et je dois avouer que de mes 3 enfants c’est la + autonome, débrouillarde , curieuse…il y’a le caractère, la place ds la fratrie et le maternage……

  3. Qu’il est beau cet article 🙂
    Et comme on s’y retrouve, on retrouve la douceur de ces moments, peu importe l’âge du tétouilleur/de la tétouilleuse 😉
    (Le mien a 14 mois et franchement j’ai pas envie d’arrêter non plus… 😉 et je crois que c’est réciproque !)

  4. Ton texte m’a beaucoup touché car ici aussi on partage le même secret l’Héritier et moi… Il a 10 mois maintenant. C’est tellement magique. On a du mal quelques fois à comprendre que d’autres jugent cela « anormal » ou « trop long ».
    S’ils savaient…

laisser un mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s