LE Cheesecake New-yorkais, dans ta cuisine !

1 mois et demi que je ne suis pas venue ici ! 1 mois et demi que les grandes vacances ont commencé. 1 mois et demi que je n’ai pas vraiment une minute à moi ! Ce matin par exemple, j’ai dû user de cette chère Raiponce pour avoir 96 minute de pseudo tranquillité. 96 minutes avec leurs fous rire, leur éternelle bataille pour la « meilleure place » du canapé. 96 tentatives de Miss Little de se mettre debout toute seule et sans les mains, 96 « Pôff! », bruit des fesses dodues en couches lavables retombants sur le sol. 48 « j’ai faim », entrecoupés de 48 « c’est quand qu’on mange ?! ».

96 minutes pendant lesquelles j’aurai sûrement pu prendre ma douche, finir de me vernir les ongles, coiffer mes boucles, ranger mon dressing … mais non, j’ai préféré installer mon ordi dans la cuisine, place central du champs de bataille, avec une vue panoramique sur la progéniture. J’ai remis au placard les sempiternelles taches ménagères contre 96 petites minutes pour Moi.

Je ne dirai pas que j’attends le 03 septembre avec hâte, mais je suis plutôt enthousiaste à la rentrée qui approche. Un peu de calme serait le bienvenu il faut bien l’avouer. Mais surtout un peu de temps pour penser à de futurs projets, aux patrons qui dorment sur mon bureau, aux idées en suspend, à toutes ces choses qui me tiennent à cœur.

Et pour ces moments furtifs de calme retrouvés, quoi de mieux qu’un bon Cheesecake accompagné d’un thé à la myrtille. Quoi de meilleur je vous le demande. 

recette cheesecake

Moi le cheesecake je l’aime au petit déjeuner. Bien froid, il se coupe tout seul avec le dos de la cuillère, il est à la fois ferme et onctueux. Le cheesecake est un de ces rares gâteaux ultra-consistants que je peux manger sans fin. Ce bijou gustatif te cloue sur ta chaise, calée et liquéfiée de béatitude. Voilà, c’est ça l’effet cheesecake, c’est Le gâteau qui arrive à faire taire tout le monde pendant les aprems entre filles ! Quand tu manges un cheesecake, un vrai, le meilleur, tu ne fais que ça.

Je crois que je voue presque un mythe à ce gâteau découvert par hasard dans un Starbucks entre deux trains. J’y ai pensé tout le trajet du retour, à ce gâteau dont je n’arrivais même plus à me souvenir le nom, me promettant qu’un jour il y en aurait un homemade dans mon frigo.

Mais trouver LA recette ne fût pas une mince affaire. Des recettes de cheesecake il y en a partout, et finalement, aucune ne m’avait ramené dans ce Starbucks…

recette cheesecake

Pourtant j’ai fini par la trouver LA recette, la vraie, celle du véritable Cheesecake New-yorkais, et celle ci, elle est à ce damner !

cheesecake new yorkais

Préchauffer à 200°c. Mixer le beurre fondu (salé de Bretagne parce que c’est le meilleur !!) et les biscuits. Tapisser le fond du plat. J’utilise un moule au fond amovible, très pratique pour le démoulage. Bien tasser le biscuit et faire une couche bien épaisse. Réserver.

Mélanger le Philadelphia et le sucre, ajouter la vanille et le citron ( jus + zeste). Bien mélanger. Ajouter ensuite la farine et le sel, puis la crème fraîche et terminer par les œufs. Bien mélanger, que l’appareil soit bien homogène. La crème doit être très lisse, il ne faut pas hésiter à fouetter énergiquement (à la main hein !!).

Verser le mélange sur le biscuit et enfourner à 220°c. Cuire le gâteau pendant 10 minutes avant de redescendre la température à 90°c et 50 minutes de cuisson.

Après ces 50 minutes, lorsque vous touchez le gâteau, il doit vous paraître un peu tremblotant, sans pour autant laisser de la crème sur votre doigt. Éteindre le four et laisser refroidir une bonne heure, porte ouverte. Laisser le gâteau refroidir hors du four avant de le mettre au frais pendant 3 à 4h.

recette cheesecake

Astuce de Dinde : Le Cheesecake est encore meilleur fait le soir pour le lendemain …

Bon pétage de bide !!!

XOXO

Publicités

7 commentaires sur « LE Cheesecake New-yorkais, dans ta cuisine ! »

  1. Purée les proportions de crème, de Philadelphia et d’oeufs m’ont écorchées les yeux !!!
    Il est énorme le gâteau final, non??
    Mais il a l’air diablement bon, c’est sûr !! Merci pour le partage 🙂
    (Je le fais dès que je me suis remise de mon pétage de bide au banoffee pie ;-))

  2. La quête du graal que de trouver un super bon cheesecake! Tu devrais apprécier le livre de Séphora Sadaa « She’s Cake », les recettes sont à se rouler par terre (je ne dirais pas que celui aux Oreos ou au café sont mes favoris mais… En fait si).
    Tu m’as bien faite marrer avec tes histoires de Raiponce, moi j’me serais battue avec tes marmottes pour avoir la meilleure place et regarder raiponce avec un part de cheesecake haha.
    Pour la peine je m’abonne!
    Bisou!

  3. Juste un mot pour te remercier de cette recette… Oui, j’arrive après la bataille, mais je découvre ce billet gourmandise avec plaisir. Et comme le cheesecake est mon ami, je suis ravie d’en retrouver un beau ici ! 😉
    Bonne semaine !

laisser un mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s