Comment mes enfants m’ont rendu végétarienne

On le sait tous (surtout toutes), la grossesse amène son lot de surprises : vergetures, hémorroïdes et/ou varices vulvaires pour les plus chanceuses, acné, chute de cheveux … Moi mes grossesses m’ont rendu végétarienne. 

regime-vegetarien- (source inconnue)

Enfin pour être exacte (je ne voudrai pas froisser la communauté végétarienne très à cheval sur sa définition), je suis Pescétarienne (Ho le joli mot que voila !). Je pratique un pesco-végétarisme forcé depuis bientôt 1 an. En clair, je ne mange pas de « viande terrestre » et limite les produits laitiers au fromage et yaourts les jours de fête, youhou !!

Ce n’est pas arrivé d’un coup. Ce devait être là, latent, planqué derrière je ne sais quel gêne. Ça serait probablement resté planqué d’ailleurs, si ces foutues hormones de la grossesse n’était pas venues le titiller. Bon faut dire que j’ai fait le coup 3 fois de suite aussi, il fallait bien s’attendre à ce qu’il se fasse remarquer !

Tout a commencé pendant ma 1ère grossesse. Les maux de ventre, les douleurs à en croire que j’allais accoucher. Puis à la naissance de Grand little, j’ai vite réalisé à mes dépends que bonbons et boissons gazeuses/colorées/bourrées de sucre/chimiques à l’étiquette longue comme une jambe n’étaient plus du tout acceptés par mon organisme. Bon vous me direz, c’est un mal pour un bien … quoi que ^^

Ensuite il y a eu l’arrivée de Little E 2 ans plus tard. Little E et ses multi-allergies; Eczéma, intolérance aux plv, réactions à l’aluminium (contenu dans la plupart des produits du quotidien et ces charmants vaccins^^) et j’en passe … Quand on sait qu’il n’y a aucune allergie de ce genre dans la famille, il y a de quoi se poser des questions. Et pendant que j’apprenais à confectionner nos produits de soins homemade, je me suis mise moi aussi à faire de l’eczéma. Ho que c’est sympa !

Mais alors tout est parti en vrille pendant ma 3 ème grossesse. 10 mois après la naissance de Little E (oui on ne traîne pas chez nous, faut battre le fer tant qu’il est chaud comme on dit !), j’allais vivre une grossesse plutôt folklo. Je ne vais pas mentir, au début j’ai pesté contre les garçons. Persuadée qu’il me ramenaient toutes les pseudo gastro de la crèche/école je me suis gavée de Smecta et compagnie, j’ai mangé des quantités astronomique de riz, des kilos de banane … bref vous connaissez la chanson, j’ai vécu 9 mois avec la Gastro ! Enfin, ça c’est ce que je croyais.

A la naissance de Miss Little, mes intestins m’avaient déclaré la guerre, et ma digestion n’était plus que l’ombre d’elle même. Mes cours de sophrologie me servaient alors à gérer la douleur au quotidien. Ne plus oser sortir de peur de faire une crise. Ne plus oser manger de peur d’être malade. 

Tout cela est très glamour n’est ce pas ?!

Comme je l’avais à l’époque pour Little E, j’ai tenu un planning de tout ce que je mangeais. J’y ai noté la moindre miette de pain, le Snickers de 13h, les chips au vinaigre de 18h30 planquée dans la cuisine à l’abri des kids. Si pour Little E on avait tout de suite repéré les réactions après l’absorption de produits laitiers, pour moi le choc fût un peu plus brutal.

La viande. Les produits laitiers. Tout venait donc de là. Alors bien-sûr il a fallu vérifier plus « médicalement », faire des analyses toussa … Mais le verdict est tombé assez vite : Intolérance à la viande et au lactose. 

Moi, fille de boucher, qui aime sa viande saignante, béni l’été pour ses barbecues, je ne peux plus manger de viande. Je dois bien l’avouer, au début ça a été difficile. Parce que j’oubliais, parce que j’en avais envie, parce que tant pis c’est tellement bon, parce que quand on est invitée c’est pas facile … Et puis je m’y suis habituée, j’ai appris à manger autrement. Par chance j’aime beaucoup le poisson et les fruits de mer. Par chance je peux toujours manger du poisson et des fruits de mer. Je me dis que ça pourrait être pire finalement …

Je ne vous raconte pas ma frayeur lorsque j’ai appris ma grossesse actuelle. Je me suis de suite dit, « si ça continue comme ça, je vais finir par ne plus pouvoir manger que des graines !! ». Mais non. Il faut croire que ça y est, mon système digestif ait trouvé son équilibre … qu’il ait enfin fini de me faire chier !!^^

Il paraît que ça arrive. On dit que la grossesse change beaucoup de choses. On dit qu’après un bébé on est plus la même. Mais quand on dit que le corps change, je n’aurai jamais cru que le mien se la jouerait Transformers !

Je suis Pescétarienne, et pour remercier mes enfants je leur fait plein de jolis plats végétariens, pleins de bons légumes comme ils les aiment !!(source Terrafemina)

Publicités

Un commentaire sur « Comment mes enfants m’ont rendu végétarienne »

  1. J’ai aussi des soucis de digestion (mode glamour). J’ai fait une batterie d’examens, j’attends les résultats des derniers, mais je crois qu’une chose est certaine, l’alimentation y est pour beaucoup. Nous faisons déjà attention à ce que nous mangeons et c’est fait maison au maximum. Je commence à me poser des questions rapport au lait, mais supprimer mon bol du matin risque d’être très compliqué (je teste le lait de soja chocolaté pour voir). Ton article me fait aussi douter de la viande… il va sûrement y avoir un peu de changement et encore plus de fait maison !

laisser un mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s