Ça passera …

Bien sûr que ça passera, tout passe. Mais quand ? Demain, dans 10 ans, avant la fin du film que j’essaie de regarder en replay pour la 5ème fois ? Un jour. Plus tard.

Quand on regardera les photos et qu’on en rira, « le pire été de notre vie ! » Quand autour d’un repas on se regardera le sourire aux lèvres « toi non plus tu ne faisais pas tes nuits à 8 mois … » « gamine tu ne mangeais rien ! ». Quand je la réconforterai au téléphone  » c’est les dents, ça va passer … » . Quand on entendra nos petits enfants pleurer et nos enfants devenus grands crier … Parce que l’on crie tous. On a tous crié avant de se rendre compte que ça ne fait pas passer les choses plus vite.

Mais ils n’auront pas 30 ans demain et Dieu merci. Ça ne passera pas demain, et j’en aurai la nostalgie un jour. En attendant de regarder la vie passer assise sur un banc avec lui, aujourd’hui je me languis des couchers qui n’arrivent jamais assez vite. J’ai oublié la satisfaction du réveil en douceur, repue de sommeil. Je regarde souvent le soleil se lever, les vêtements bien plus souvent imbibés de sérum phy que de tequila. Mes weekend respirent toujours autant l’euphorie, un peu moins la paresse. Mais pétrir les brioches à 8 mains c’est beaucoup plus rapide, surtout quand nos pieds baignent dans la farine. Les cris, les rires, les pleurs, tout résonne, tout le temps, partout. Le bruit est devenu musique d’ambiance et lorsque enfin il cesse, mes oreilles mettent plusieurs minutes à s’habituer au silence. Le bourdonnement de la fatigue parentale j’appelle ça.

okaasan-leblog.com

J’ai des abonnements pour les couches, les savons, les revues des kids qui s’étalent jusque dans mes cours, les repas bébé et mes revues que je n’ai jamais le temps d’ouvrir (mes dont les couvertures donnent envie). Même mon livreur est heureux lorsque qu’arrive le lundi, il n’a pas à sonner 10 fois avant que j’arrive à l’interphone, et parfois même la semaine, j’ai le temps pour un café.

On me prête des livres que j’aimerai lire. Je prête des livres que j’aurai aimé lire. Je rends des livres que je n’ai jamais lu. Je n’ai plus jamais le temps de lire. A la place je joue aux Playmobil, je construis des vaisseaux en Lego, je tresse les cheveux d’Ariel, je passe le monde Champignon de Mario Bros, je cherche les doudous disparus, je fabrique des costumes et peins des glands pour en faire des colliers que je retrouverai pourris sous un lit des semaines plus tard.

Mais j’aime cette vie et je continue. Je continue de faire des gâteaux « qu’en fait on aime plus la noisette … Maman y’a pas des BN ?!! » , de lire des histoires , de chanter 100 fois la même chanson, de laisser ma gaufre et le glaçage de mon gâteau ( parce que « ché ça le meilleur Maman !! »). Je continue d’être heureuse d’avoir pu dormir 2 heures cette nuit, de n’avoir perdu personne pendant la balade/courses/chemin de l’école … Je note les demandes d’inviter les copains … tous en même temps … le samedi … puis peut-être à dormir ! J’organise des anniversaires et des goûters. Je ne dis jamais « non » mais souvent « on verra ».

okaasan-leblog.com

Et puis je suis crevée. Pas toujours, presque toujours. Mais ça va, elle a dormi 30 minutes de plus hier. 30 minutes c’est bien, c’est presque le temps d’un rêve.

Alors oui j’en peux plus, alors oui je l’ai voulu. Mais bordel que c’est dur. On a beau le savoir, on a beau les aimer, être toujours là, parfois, on a pas envie. Et puis ça passe, tout passe. Bientôt elle dormira, très vite ils grandiront et de tout ça on en rigolera.

Publicités

15 commentaires sur « Ça passera … »

  1. Comme ça me parle tout ça …
    C’est tellement dur quand on est submergé par ce quotidien de maman en manque de respiration, et pourtant on finit toujours par se retourner en se disant que ces mois, ces années-là sont passées trop vite !
    Je ne peux que t’envoyer mon soutien et ma compassion car je vis la même chose en ce moment, et je perds pied souvent.
    Des bisous d’encouragement ❤

  2. Salut 🙂 c’est réconfortant de te lire, je suis aussi dans une mauvaise période, bébé a 11 mois et depuis 2 mois qu’il est rentré en creche il est malade…On enchaine les nuits blanches ou discontinues, on est épuisés, on s’engueule, on ne fait plus l’amour, dur dur !!! Et puis ma maman est décédée en mars, ça en rajoute un peu, tellement de chose qu’elle rate, de choses à lui demander, des conseils que je n’aurais jamais…ça va aller c’est sur, mais sur l’instant, dans les moments difficiles, dur de se le dire. Merci !!!! Bisous

  3. Que je te comprends !! Avec mes 3 loulous je n’arrête jamais … Peut-être que j’en fais trop, je ne sais pas mais en tout cas je ne veux pas en faire moins. L’ambiguïté de vouloir du temps pour moi et en même temps de ne rien vouloir rater. Mes garçons sont grands mais ce n’est pas moins de travail. C’est juste différent! Rabâcher sans cesse de faire les devoirs, crier pour qu’ils arrêtent ces foutus jeux vidéos,devoir insister pour qu’ils fassent leur musique, répéter qu’il est temps d’aller se coucher, par ce que bon là, il est quand même 22h et que demain il y a collège et lycée ! Et j’en passe. Gérer en même temps tellement de choses qui feront d’eux, je l’espère , des adultes biens…
    Bon courage. Bises

  4. j’adore ton article, eh oui il parle à toutes les mamans….
    moi aussi, quand je dois supporter la énième crise de ma fille, je me dis « un jour ça passera ». Mais n’empêche que ce sera pas tout de suite et qu’en attendant c’est difficile….
    bizzz

  5. J’ai encore du mal à le mettre à l’écrit, et même à le dire pour de vrai mais c’est exactement ça : « on a beau les aimer, être toujours là, parfois, on a pas envie »

  6. AMEN.
    Je suis en plein dans une période difficile avec le Mini … Je ne peux donc qu’approuver cet article.
    Je voulais 5 enfants, mais ça c’était avant. Maintenant je me dis qu’un c’est déjà bien …

  7. Oui, ça passera et tu sais quoi, on se réhabitue finalement assez vite à dormir d’une traite (quelques semaines quand même !). Cette période de demande constante, j’en garde les bons souvenirs, ceux plus difficiles, ceux dans lesquels je m’aime moi, ils sont toujours là mais ils ne viennent plus en premier. Des baisers.

  8. J ai l impression de m entendre!!maman de deux ptits mecs un de 11ans et le dernier qui a 10mois…et les deux n ont jamais dormi ds leur lit de bébé…bon j avoue que c est un peu de ma faute au début je les voulais tout contre moi et oui c était moins fatiguant car j allaitais!mais la,j adorerais que le dernier fasse ses nuits de son lit et il ne veut pas en entendre parler!!je l allaite tjrs et pas prête d arrêter (le 1er j ai arrêter a 2ans 1/2 😌) mais qu’est ce que j aimerais faire une nuit complète!j en rêve!c est limite devenu un « fantasme »!!mais bon j ai les câlins,les sourires du réveil…donc on essaie de voir le positif et d oublier le négatif…j ai d ailleurs l impression sur cette photo qu elle aime bcp votre lit ta p’tite princesse non??😆😍

  9. Je te souhaite plein de courage pas facile!! Mon dernier fait ses nuits depuis juillet donc à 34 mois!! Patience est le mot d’ordre même apres une longue journée de travail! Savoir dormir quand elle dort!

  10. Je pense que toutes les mamans qui te lisent comprennent parfaitement ce que tu ressens, en tout cas j’en fais partie, c’est très fort et à la fois très beau ce que tu écris. Effectivement ça passera mais en attendant je te souhaite beaucoup de courage car parfois l’entourage ne comprends pas ce que l’on peut vivre et ressentir.

  11. Tu écris ça avec une tête justesse et tant d’amour. Je découvre ton blog et j’adore. Ton écrit mon bouleversé et me parle tellement. Bon courage à toi et à nous toutes. Mais ce qui est vrai, c’est qu’on ne retient pas les mauvais moments et on arrive même à se dire que le temps passe trop vite. Merci à toi et je pense très fort à toi dans ses moments difficiles.

  12. Tu écris ça avec une telle justesse et tant d’amour. Je découvre ton blog et j’adore. Ton écrit m’a bouleversé et me parle tellement. Bon courage à toi et à nous toutes 😊. Mais ce qui est vrai, c’est qu’on ne retient pas les mauvais moments et on arrive même à se dire que le temps passe trop vite. Merci à toi et je pense très fort à toi dans ses moments difficiles.

laisser un mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s