Bientôt la rentrée …

Souvent je ne sais plus quel jour on est. Enfin si, en ce moment je le sais très bien; Mes amies me font le décompte de la reprise de l’école. « Bientôt tu seras tranquille ! » « Hehe vivement la rentrée, J-5 ! » « Salut et bon courage, bientôt la rentrée ! » La rentrée scolaire c’est le nouveau Noel des parents, celui où tu dépenses les quelques morceaux de rein qu’il te reste après 2 mois de vacances d’été, mais ce coup ci, le cadeau il est pour toi.

Bientôt la rentrée …

Bientôt le réveil, les machines à plier, les cheveux à coiffer, les devoirs, les vêtements perdus dans la cour, les RDV, le réveil qui ne sonne pas, « l’heure des parents » sous la flotte et les activités extra-scolaires aux 4 coins de la ville.

Bientôt la rentrée …

Les enfants qui grandissent toujours trop vite et la cour de récrée qui nourrie le vocabulaire. Le boulot même quand ils sont couchés, Netflix en fond et la tête de la dernière endormie sur mes genoux. Les histoires d’enfants, les déceptions et les joues griffées. Les abonnements à la cantine oubliés et les tickets de tombola perdus au fond du sac.

Bientôt la rentrée …

La 2ème sans « une photo pour Papa ». La dernière avant la première de la Petite dernière. La paperasse à remplir et la case « décédée » à cocher 4 fois. Multiplié par le nombre d’activités extra-scolaires. Ma fierté et leur joie pour ravaler mes larmes. La cacophonie des récits de la 1ère journée, assis sur les graviers, les petites mains sur le marbre froid.

Bientôt la rentré …

Et puis bientôt mon anniversaire, Noel, 2018 … bientôt la vie qui continue d’avancer, l’air de rien, comme ci elle n’était coupable de rien. Bientôt la vie qui me toise en riant, puisqu’elle sait que quoi qu’il arrive, il faudra bien continuer. Qu’on en aura jamais assez de ces photos avec la jolie tenue de la rentrée. On en voudra encore et encore, priant pour ne jamais en louper une.

Pourtant je crois que je préfère les réveils quand le soleil est déjà haut, les parties de Scrabble avec les mots qu’on invente, et les cookies qui gonflent doucement dans le four. Mais promis les copains, lundi nous serons au rdv du bout de la rue, presqu’à l’heure et peut être même les chemises rentrées dans le pantalon !

Belle rentrée à vous,

Gwendolynn.

 

Publicités