Etre bien, tous les deux …

Elle me raconta comment elle avait voulu allaiter. La fatigue après deux jours sans sommeil à attendre ce bébé tant désiré. Ces seins lourds. Ce lait qui ne venait pas. Les pleurs de son bébé insatisfait, son désarrois, la fatigue, encore. Et les premières inquiétudes d’une mère. Vouloir simplement nourrir son enfant le plus naturellement du monde, et ne pas y arriver. Se sentir impuissante. La colère. Savoir que c’est là, tout près, et ne pas y arriver. Vouloir lui donner le meilleur et ne pas en être capable. Elle me raconta comment ce qui lui avait semblé si naturel au départ, avait…