Le co-allaitement in real life !

Ca y est je crois qu’on y arrive (enfin !!), le pic de croissance des 3 semaines !! Bon là toutes celles qui sont déjà passées par là vont me prendre pour une barjo; Mais comment peut elle être contente d’être en plein pic de croissance ??!! Les tétées en n’en plus finir, les seins vides, un bébé que l’on arrive pas à rassasier et qui s’énerve au sein, les pleurs que l’on arrive plus à calmer … Oui je vous l’accorde, le pic de croissance, c’est la galère !! Mais mais mais cette fois ci, je suis Happy !!!!…

Petit guide pour bien démarrer son allaitement

Dans quelques jours ce sera reparti pour une nouvelle aventure lactée, alors même que la dernière n’est pas finie. Je vais redécouvrir les joies des 1ères tétées, les longueurs aussi parfois, les pics de croissance, sans oublier la méga montée de lait. Mais au bout de la 4ème fois, vous imaginez bien que j’ai des astuces et indispensables pour passer le 1er mois d’allaitement sereinement. La lingerie : Etre à l’aise dans ses fringues et ses sous-vêtements, et ça ne vaut pas que pour l’allaitement, c’est essentiel. Je privilégie les soutien-gorges d’allaitement les 1ers mois. Ils sont pratiquent et maintiennent vraiment…

Allaiter pendant sa grossesse

Il y a quelques jours, mon médecin m’a clairement demandé de stopper l’allaitement de ma fille. Lors du check-up mammaire annuel, j’ai eu la bonne (ou pas) idée de lui demander de ne pas trop insister sur le matériel. J’imaginais déjà ma gynéco l’oeil crevé par un jet de lait menaçant ! Préférant éviter tout drame, j’ai donc préféré lui dire de ne pas faire l’examen,cause allaitement en cours et jet de lait à haute pression prévisible. Je suis enceinte de 4 mois et demi et j’allaite ma fille de 22 mois. « Il va falloir arrêter cela tout de suite…

♥ La rechute ♥

Il semblerait que ce petit garçon soit jaloux. Jaloux de ne pas avoir mes bras pour lui seul. Un peu triste de partager mes baisers, mes sourires. Déçu ne ne pas pouvoir m’avoir pour lui tout seul plus de quelques minutes. Souvent triste de n’être jamais le seul à se lover contre moi. Jaloux du temps que je ne passe pas avec lui. Il semblerait que ce petit garçon soit malin. Parce que parmi tous ces câlins que je partage, tous ces baisers que je multiplie pour n’oublier personne, tous ces jeux que je fais pour que jamais personne ne…

♥ Lui apprendre à dormir sans moi ♥

Avant elle tétait la nuit et on s’endormait toutes les deux. Avant elle tétait la nuit et je me réveillais à peine. Avant elle tétait la nuit, un peu, juste pour se rassurer, puis elle se rendormait. Avant elle tétait la nuit, une fois, peut être une deuxième au petit matin, puis nous nous rendormions. Nous nous rendormions ensemble ou séparément. Avant elle tétait la nuit, et au matin, je ne m’en souvenais pas. Aujourd’hui elle tète la nuit et je ne le supporte plus. Oui c’est le mot, je ne supporte plus que ma fille tète la nuit. Elle…

Allaiter en robe, I do it !

En plein renouveau de mon dressing, je suis toujours à la recherche de nouvelles adresses. Mais avec les fêtes, il m’a aussi fallu trouver des tenues plus festives, classiques mais j’aime garder une pointe d’originalité. Dans mon dressing j’ai principalement des robes. Parce que je m’y sens à l’aise, parce qu’avec une robe on a pas à chercher le haut assorti au bas. Un gilet, mon manteau et c’est parti. Mes robes, je les mets avec des botines, des escarpins, des sneakers, des ballerines. J’aime mélanger les styles, mais plus que tout, il faut que je sois à l’aise. A…

J’allaite et je me soigne !

Lorsque je parle Allaitement autour de moi, on me parle souvent de ses soi disant  « inconvénients » : Maman au service de bébé, coincée à la maison, nichons à l’air, bébé pot de colle … et médicaments ! Et oui, entre les autres bêtises que je peux entendre sur l’allaitement, dû entre autre à une désinformation alarmante, paraît-il que lorsque l’on allaite, on ne peut pas se soigner ! Je me souviens encore de ma grand-mère, horrifiée à l’idée que sa petite fille grippée  dépérissait dans son lit, sans pouvoir se soigner, alors que mon bébé devait sûrement s’en donner à coeur joie !…

Mes recettes de desserts au lait maternel

Vous les avez voulu, elles sont là, mes recettes de desserts au lait maternel ! La 1ère fois que j’ai « osé » cuisiner le lait maternel dans autre chose que les purées-maison, c’était pour un simple flan. Et devant l’engouement du Gastronome, cela m’a donné des idées !! Bon toutefois, sachez qu’il n’est jamais bon de raconter gaiement que vous faites des desserts tout droit sortis de vos nichons … Ma mère ne touche plus à mes flans ou gâteaux de riz maison … elle a toujours le doute !!^^ Pourquoi utiliser le lait maternel pour les desserts des Minis :…

Etre bien, tous les deux …

Elle me raconta comment elle avait voulu allaiter. La fatigue après deux jours sans sommeil à attendre ce bébé tant désiré. Ces seins lourds. Ce lait qui ne venait pas. Les pleurs de son bébé insatisfait, son désarrois, la fatigue, encore. Et les premières inquiétudes d’une mère. Vouloir simplement nourrir son enfant le plus naturellement du monde, et ne pas y arriver. Se sentir impuissante. La colère. Savoir que c’est là, tout près, et ne pas y arriver. Vouloir lui donner le meilleur et ne pas en être capable. Elle me raconta comment ce qui lui avait semblé si naturel au départ, avait…

Les coquilles d’allaitement, pourquoi non ?

Parce que c’est l’exemple type du cercle vicieux … Suite à une discussion avec une lectrice qui se posait des questions sur son allaitement, je me suis dit que faire un article consacré aux coquilles d’allaitement pourrait servir à plus d’une maman, allaitante, ou futur allaitante. Les coquilles d’allaitement, j’en ai moi même utilisé lors de mon 1er allaitement. Je m’étais appliquée à acheter le trousseau complet de la bonne Laitière, mais sans vraiment savoir ce que je faisais finalement. A quoi servent les coquilles d’allaitement : – Protèger le mamelon en cas d’irritation ou de crevasse : En effet,…

Un secret qui dure …

2 seins. 2 bébés. Enfin, presque 2. Pour le moment, il y a encore nos longues tétées câlines, et contre son petit ventre, des petits coups de pieds qui viennent dire  » je ne suis pas loin …. ». Il n’y a plus que ces tétées du soir, ou ces petits moments volés dans la journée. Parfois il ne vient pas pendant, un, deux jours … Mais quand il se décide à se nicher contre moi, alors bien souvent nous nous endormons tous les deux l’un contre l’autre, et ces petits coups de pieds dans mon ventre, contre son ventre … 16…

Quand il vaut mieux se taire …

Je me rends compte qu’il y a de plus en plus de choses sur les Minis que je garde pour moi. Je veux dire, qu’elle mère ne s’extasie pas au monde entier à la 1ère nuit sans couche ? Aux premiers pas ? A la première dent ? Ce qui est bien normal après tout, vous pouvez être certains je ne serai pas peu fière de vous annoncer les 1ers pas de Gizmo. Mais il reste certains détails, au combien importants pourtant, que j’ai fini pas taire, à mon entourage je veux dire. Gizmo dort la nuit. Normal vous me direz. Mais…

L’allaitement, ce sein incompris.

Il y a quelques jours, c’est bien naïve que je me rendais à mon tripotage régulier de nichons. Un endroit plutôt austère, une sorte de SAV du nichon, où l’on entendait presque les bretelles de soutifs trembler sur les épaules. Une fois mis le pied sur le tapis roulant, il suffit de se laisser bercer entre 2 couloirs dont la peinture jaune pipi vous attaque la rétine. 2h d’attente pour les chanceuses. Vous n’êtes plus qu’un numéro, une paire de sein portant l’étiquette d’une malfaçon quelconque. Ma partie préférée reste celle où l’on attend, seule dans la salle d’examen, torse nu, en tête…

Ma boite à outils de nichonneuse !

Oui aujourd’hui je vous dis tout. Mes nichons et moi même avons décidé de vous révéler nos plus petits secrets, nos astuces anti-obus et soutif détrempé ! Je vais vous faire une liste, non exhaustive bien entendu, de tout ce qui m’a été vraiment utile, et l’est encore, pour mes allaitements. Ayant pour référence, mes seuls nichons, il est bien évident que la liste varie d’une nichonneuse à l’autre, mais aussi en fonction du mode de tetouillage du gnome. 1/ Les coussinets d’allaitement : Lavables ou non, c’est un choix perso. Mais sache jeune novice du nichon, que le coussinet sera indéniablement ton meilleur ami des 1ers…

Etre parents : entre le culturel et l’affectif ?

Dans une société où la maternité est de plus en plus standardisée. Quand on voit le nombre de « carnets d’entretien pour gnomes » qui déboulent à chaque rentrée dans les librairies. Entre les check-list- de naissance et les débats stériles qui vont de la tétine au nichon, il serait peut être temps de revenir à l’affectif ? Avoir un enfant est dans notre société une étape importante de notre vie. L’arrivée d’un enfant, est bien souvent pensée, pour ne pas dire programmée. C’est la construction de la famille au sens social, la légitimité du couple au sein de la société, qui passe même avant…

Cododo : du culturel à l’affectif

Dormir avec son enfant. Un geste qui semble pourtant naturel, on s’attendrit devant un bébé endormi, lové dans les bras de sa mère, elle aussi endormie paisiblement. Le cododo. C’est quelque chose que je connais très bien. Pour moi, ce n’est en aucun cas une pratique. Je n’ai pas choisi de faire du cododo. Ce n’est absolument pas un choix réfléchi ou résonné. C’est juste naturel. C’est arrivé, par la force des choses. Un bébé qui refusait de quitter sa mère, une mère épuisée par les pleurs de son enfant … Alors quand nous nous sommes assoupis tous les deux. Lorsque j’ai…

Pas de CRÈCHE pour l’ALLAITEMENT MATERNEL

C’était aujourd’hui. Ce matin, Gizmo a fait sa première adaptation à la crèche. L’occasion pour lui de découvrir un nouvel environnement, de nouveaux jouets, des visages inconnus. Pour moi, la rencontre avec celles qui s’occuperont de mon bébé. Alors nous avons parlé de tout, de Gizmo, de ses habitudes, de moi, de son frère … et de mes seins. Oui, ce matin j’ai parlé de mes nichons avec 2 femmes en sabots roses. Et parce que selon elles, il est évident que Gizmo soit réfractaire à la cuillère « à cause » de l’allaitement maternel, il n’en a pas fallu davantage pour que je sois prise d’une…

Mon tire-lait m’a lâché … je relève les manches !!

Hier, mon tire lait m’a lâché. Mon meilleur allié, mon ami intime, celui avec qui j’ai vécu mes 2 explosions mammaires sans tabou, mon copilote … Il m’a lâché. D’un coup d’un seul, sans crier gare, il a cessé d’extraire le liquide précieux. Sur le moment, j’ai eu peur. Très peur même. J’ai bien cru que la source de Jouvence avait tari. Mais deux pincées sur le bout du mamelon m’ont vite rassuré: La source est sans fin. N’empêche qu’avec mes 110ml dans le fond de la bouteille, je n’allais pas aller loin. Les 500ml prévus pour le Mercredi (demain), étaient…

Ragots lactés (les « on-dit » de l’allaitement)

L’allaitement, c’est un peu comme la grossesse. On en dit tout et n’importe quoi. Dans le même délire que la mayonnaise et la grossesse, nous avons, aussi des croyances, ou plutôt des idées reçues de bonnes femmes aigries du nibard. Dans la série, j’y connais rien mais je donne mon avis quand même nous avons: – « Ah mais au bout d’un moment ton lait, il ne sera plus bon ! » J’offre 1kg de caramels beurre-salé à la première qui fait sortir du lait ribot de son nichon ! – « Oh mais tu ne te nettoie pas le sein avant la…

Coup de poing lacté !

Je suis une maman allaitante. Si j’en suis fière ?? Humm … Je suis fière d’être maman. Pour le reste, je prends juste soin de mon enfant, je le nourrie. Mais si ça peut faire plaisir, alors oui, je suis fière de nourrir mon enfant. Tout comme cette maman qui donne le biberon à son fils. Elle est fière qu’il l’ ait bu en entier, lui qui n’est pas un gros mangeur et qui doit prendre du poids. Elle se sent comblée de voir son bébé repu, qui s’endort contre elle. Je suis pro-allaitement. Je ne m’en cache pas. Si tu…