Etre parents : entre le culturel et l’affectif ?

Dans une société où la maternité est de plus en plus standardisée. Quand on voit le nombre de « carnets d’entretien pour gnomes » qui déboulent à chaque rentrée dans les librairies. Entre les check-list- de naissance et les débats stériles qui vont de la tétine au nichon, il serait peut être temps de revenir à l’affectif ? Avoir un enfant est dans notre société une étape importante de notre vie. L’arrivée d’un enfant, est bien souvent pensée, pour ne pas dire programmée. C’est la construction de la famille au sens social, la légitimité du couple au sein de la société, qui passe même avant…