Quand j’étais Patate

Quand je porte Pti prince en écharpe tout contre moi, je pose mes mains sur lui. Je ferme les yeux, et je me souviens de ce gros ventre, que j’ai aimé et détesté. Je me suis sentie grosse et belle, entre la fatigue et l’euphorie. Je me souviens des premières petites bulles. On retient son souffle. Le monde autour de nous s’est arrêté, il n’y a plus que ce ventre, ce gros ventre au centre de l’univers. Je ne peux pas dire que j’ai aimé être enceinte. Oh je ne déteste pas être une Potatoes, c’est simplement que lorsque je suis…