Tirer son lait sans les mains : le Natural comfort {concours}

Avec 4 allaitements, les tire-lait je connais. Le manuel, l’électrique, celui qui ne pompe pas assez, celui qui se démonte en 1000 parties pour le nettoyer, le pratique, l’encombrant … Le tire-lait je l’utilise un peu pendant la montée de lait pour désengorger quand vraiment cela devient douloureux, mais surtout pour me faire des réserves de lait maternel à mettre au congélateur si j’ai besoin de m’absenter, ou quand me vient le besoin de retrouver une vie sociale by night surtout ! Si le plus efficace reste pour moi la méga-trayeuse double pompage que l’on loue en pharmacie, 1 elle…

Mon tire-lait m’a lâché … je relève les manches !!

Hier, mon tire lait m’a lâché. Mon meilleur allié, mon ami intime, celui avec qui j’ai vécu mes 2 explosions mammaires sans tabou, mon copilote … Il m’a lâché. D’un coup d’un seul, sans crier gare, il a cessé d’extraire le liquide précieux. Sur le moment, j’ai eu peur. Très peur même. J’ai bien cru que la source de Jouvence avait tari. Mais deux pincées sur le bout du mamelon m’ont vite rassuré: La source est sans fin. N’empêche qu’avec mes 110ml dans le fond de la bouteille, je n’allais pas aller loin. Les 500ml prévus pour le Mercredi (demain), étaient…

Sors le tire-lait, c’est l’heure de la traite !!

« La traite », c’est le joli nom que le frangin, jeune-poilu, donne à  l’extraction du liquide magique. A bien y réfléchir, il s’agit belle et bien d’une traite; vu du ciel mes nibards s’apparentent très bien à des mamelles et si je pouvais bénéficier de la même installation que les Normandes du champs d’à côté, ça serait jackpot ! Les 2 mains libres et 1 bidon à la minute !! Dimanche matin, un événement incroyable, une 1ère chez les Pains d’épices ( oui je trouve que ça nous correspond plutôt bien ! ), toute la barraque en tremble déjà, le plan Papa-warrior est casi bouclé, il ne…